« Speak québécois »

Invité : Gaetan Tellier

Le poème qui suit est un travail qui s’appuie sur les œuvres de Marco Micone « Speak What », et de Michèle Lalonde « Speak White ».

Il est si beau de vous entendre parler
De votre Torrent, (1)
Vous qui vous êtes rebellés
Avec votre joual (2)
Face à l’Erreur Boréale (3)

Nous sommes venus des 5 continents
Mais ne sommes pas sourds à votre étranglement
Face à votre combat linguistique
Speak québécois
Et pardonnez-nous de causer des problèmes ethniques
Nous, vos cousins, qui ramenons les valeurs de Madiba, (4)
Les paroles d’El Sol de Mexico, (5)
Et les souvenirs d’un Mausaulée à Agra (6)

Speak québécois
Contez-nous vos légendes autochtones
Montrez-nous votre Ookpik (7)
Parlez-nous de vos couleurs d’automnes
De la vue au sommet des pics
Du printemps érable (8)
De votre tire hivernale (9)
Nous venons d’un peu partout
Mais nous avons le goût
Que vous nous chantiez Gens du pays (10)
Nous sommes sensibles aux esprits cadenassés
Et aux esprits en quête d’identité

Speak québécois

Pour scander « Je me souviens » (11)
Dans votre combat non sans vain
Vous souvenez-vous d’être durs d’oreille
« And of the voice des contremaîtres
You sound like them more and more » (12)

Speak québécois tabarnak
Qu’on vous entende
De Montréal jusqu’aux innombrables lacs
Pour choisir vos immigrants,
Pour ordonner
Votre langue sans essayer
De comprendre le plus important
De comprendre que ces personnes
Qui ne sont pas francophones
Donnent leur voix
Pour vous aider à ouvrir la voie

Crisse Speak québécois
Pour imposer tes domaines
Sans prendre la peine
De prendre des mesures exceptionnelles
Pour ces âmes humaines
En cette période de crise mortelle (13)
Qui secourent les progéniteurs de la relève
Bien peu considérées, je leur allume un cierge
Pour leur montrer qu’elles ne sont pas un « peuple-concierge » (14)

Speak québécois
Parle-nous de toé
Oubliez la liste (15)
Oubliez l’immigration élitiste (16)
Parlez-nous de notre avenir ensemble
Afin que vos détracteurs tremblent

Ayez le confort de partager vos combats
Imposez-nous votre idiome
Que notre corps becomes the home
Implantez-nous une graine du Québec
Pour qu’elle devienne un arbre,
Une forêt le nouveau poumon du Québec

Speak québécois
Tell us about votre recherche de reconnaissance
Nous savons que ce mot n’est pas que votre sens
Considérez-nous comme un réceptacle
Et non comme un obstacle.

Notes de l’auteur

(1) Le torrent d’Anne Hébert, autrice qui a écrit sur des sujets qui n’étaient pas jugés « pour les femmes » à son époque.
(2) Un sociolecte du français québécois qui fait débat
(3) Documentaire de Richard Desjardins, artiste engagé
(4) Surnom de Nelson Mandela, politicien d’Afrique du Sud
(5) Surnom de Luis Miguel, Chanteur mexicain et icône d’Amérique latine
(6) Cf au Taj Mahal, une des 7 merveilles du monde moderne
(7) Jouet artisanal inuit en forme de hibou
(8) Cf aux grèves et manifestations étudiantes de 2012 
(9) Allusion à la tire d’érable
(10) Chanson considérée par beaucoup de Québécois comme l’hymne du Québec
(11) Devise du Québec
(12) Tiré de Speak What de Marco Micone 
(13) Cf à la période de covid où il y a eu un ralentissement des services de l’immigration au Canada et au Québec, sans que des mesures exceptionnelles soient prises pour les protéger de l’impact d’un tel ralentissement. Exemple : aucun allégement pour les étudiants étrangers qui attendent leur permis d’études ; un an pour que le Canada (et pas le Québec) monte un programme pour faciliter l’immigration des préposés aux bénéficiaires immigrants.
(14) Cf aux propos de Michèle Lalonde, et au fait que 1 tiers des préposés aux bénéficiaires et à l’entretien sont issus de l’immigration.

(15) Cf à la liste des professions admissibles au Programme de l’expérience québécoise, créée par la CAQ qui détermine les domaines dans lesquels tu dois étudier et/ou travailler pour avoir accès à la voie rapide (2ans) pour la demande de résidence permanente. Beaucoup d’étudiants étrangers ont été touchés par cette création, ainsi que beaucoup de travailleurs.
(16) Cf à l’ambition du gouvernement de Legault à avoir une immigration intellectuelle ou riche : « À chaque fois que je rentre un immigrant qui gagne moins de 56000 dollars, j’empire mon problème » au conseil du patronat du Québec.

%d blogueurs aiment cette page :